Le courtier en assurance est un commerçant indépendant. Il sert d’intermédiaire dans une opération commerciale entre consommateur final et compagnie d’assurance.

Sa rémunération est fixée à un certain taux du montant de la transaction, c’est une commission, mais le courtier en assurance peut aussi recevoir des honoraires.

Le courtier en assurance n’est pas à confondre avec l’agent général d’assurance. Il est un intermédiaire en assurance alors que l’agent général d’assurance n’a pas la qualité de commerçant indépendant, il appartient à un réseau interne particulier à un ou plusieurs compagnies, théoriquement,  le courtier n’ayant pas à supporter la pression des objectifs commerciaux des compagnies, il peut dispenser un conseil parfaitement objectif.

Les missions du courtier en assurance sont les suivantes :

  • Conseiller les clients
  • Suivre les besoins des clients en fonction de leur situation
  • Accompagner les clients de A à Z
  • Administrer et gérer son entreprise de façon autonome

Afin de limiter la fraude aux assurés, le courtier doit s’inscrire auprès de l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance), garant de son statut d’intermédiaire en assurances.

On recense environ 1 800 courtiers d’assurances en France, mais leur nombre est en diminution. On observe notamment de nombreux rachats par les compagnies, les courtiers devenant alors de fait des agents généraux.

Pour devenir courtier en assurance, il faut un diplôme d’enseignement supérieur ou une expérience professionnelle équivalente, par exemple l’ENASS.